Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/05/2017

La volonté de TF1 d’accélérer ses projets data

arnaud bosom tf1, tf1, data

 

A l’occasion de l’Adobe Summit à Londres les 10 et 11 mai derniers, TF1 a dévoilé avoir pour ambition de fusionner l’ensemble des data du groupe en un seul et unique point. Pour ce faire, Philippe Toublant, le directeur adjoint data de TF1 intervient pour trouver de l’intelligence dans la donnée et faire de l’open data avec plusieurs organismes comme l’INSEE et le Gouvernement.

Pour ce projet, le groupe TF1 se dote de 4 data scientists, 3 alternants et 3 spécialistes sur la data science, tous très motivés pour accélérer les efforts à déployer pour atteindre l’objectif.

L’enjeu de la publicité

Ce projet de la data a notamment pour objectif de favoriser un meilleur ciblage publicitaire. Actuellement, la régie publicitaire de TF1 vend des offres data. Un exemple de développement est celui du site MYTF1 qui requiert désormais une identification de l’internaute afin de permettre à celui-ci de visionner les replays en format long. En tout, l’objectif global de TF1 est d’atteindre les 20 millions d’utilisateurs actifs d’ici 2018. Avec pour but final des pousser des publicités davantage ciblées et être moins intrusifs avec les usagers.

Actuellement, plus de 20 millions d’utilisateurs ont déjà surfé sur le site TF1 en une année. Cependant, ils ne sont pas tous identifiés digitalement. Le Groupe entend donc atteindre les 20 millions d’usagers « digitalisés » en un an.

Data Management Platform

Ce système initié il y a presque un an (juin 2016) fonctionne en partenariat avec Adobe et un cabinet de consultants. Il permet de se positionner sur la collecte de données et de centraliser ces dernières au sein même du DMP. Ce système permet ainsi d’analyser et affirmer que plusieurs sessions de navigation appartiennent en réalité au même internaute.

Vers de la personnalisation de contenu ?

La recommandation de contenus est l’un des projets que le groupe TF1 nourrit également, et ce en collaborant avec différentes start-ups. Pour ce faire, des algorithmes de machine learning sont conçus en interne pour permettre de recommander pages et articles à l’internaute lorsqu’il surfe sur le site de TF1. L’analyse textuelle est l’un des autres outils employés en ce sens. Le Groupe entend développer à long terme la personnalisation du contenu de MYTF1.

04/05/2017

TF1 All access : découvrir la Seine Musicale

tf1

Rendez-vous aujourd’hui à la Seine Musicale, complexe dédié à la musique, à l’île Seguin à Boulogne-Billancourt. TF1 y est d’ailleurs actionnaire. La première pierre de la Seine Musicale a été posée en 2014 et l’endroit compte un écran de 820m² soit le plus grand d’Europe ! Une « rue intérieure » de 230m de long et qui accueillera boutiques et restaurants nous mène jusqu’aux salles de répétition (5 au total). Ces dernières peuvent se louer et sont également des salles d’enregistrement. Au cœur du nid se trouve le cœur du bâtiment conçu par le japonais Shigeru Ban. Ce dernier a élaboré un bâtiment à haute qualité environnementale. En effet, une partie de la paroi compte une voile couverte de panneaux photovoltaïques qui suit la course du soleil.

seine-musicale.png

L’auditorium, salle dédiée à des spectacles acoustiques et en 360°, compte quant à lui plus de 1000 places.

11/04/2017

TF1 lance sa deuxième saison de son programme d’incubation startup.

tf1-incubation

Dans le cadre de son programme d’incubation, le groupe TF1 a choisi 7 jeunes sociétés autour des 6 thématiques suivantes : Nouveaux contenus, data, Ad Tech, Réalité virtuelle, eSport et Disruptive News. Mais quelles sont donc ces 7 startups bénéficiaires du programme ? Réponse en vidéo dont nous vous proposons la retranscription ci-dessous :

 

Guillaume Esmitol, responsable innovation TF1 : « On va les accompagner avec un partenaire qui est le Numa et d’année en année on va les coacher avec comme objectif de faire à minima des tests de bout en bout, des prototypes des poc et idéalement de mettre en place des partenariats qui ont vocation à être pérennes, qui dureront au-delà de l’incubation. Ce qui est intéressant, c’est que quand on fait un appel à projets comme celui-là, c’est de ressentir un peu les tendances du moment. On a eu 5 sessions de pitch sur les 5 grosses tendances qui sont ressorties des candidatures qu’on a reçues. On a fait beaucoup de sessions avec beaucoup de startups positionnées sur les influenceurs sur les réseaux sociaux (influenceurs web) et sur les plates-formes vidéos.

Florence Caghassi, Open Innovation Program Manager TF1 : «  On a fini par retenir 7 startups qui vont travailler 12 mois avec différents métiers de TF1. »

Présentation des 7 startups concernées :

Hivency est une plateforme de matching automatisée entre des marques et des micro-influenceurs web. Donc concrètement, des marques proposent des produits offerts gratuitement à nos micro-influenceurs sur notre plateforme et côté influenceurs ils ont accès à un catalogue de produits en échange d’un contenu sur les réseaux sociaux.  

La deuxième thématique qui est importante c’est l’ad tech. What the Shop est une solution de gestion de l’expérience shoppeur et elle permet d’identifier les publicités les plus efficaces pour générer des visites, comprendre le comportement des visiteurs sur les points de vente.

Swiper est une startup montée il y a deux ans et demie qui reste dans l’univers de la publicité mobile et vient sortir aujourd’hui un nouveau produit qui s’appelle éclipse, qui est sur la notification push sur smartphone et tablette.

On a mis l’accent aussi sur la réalité virtuelle qui est assez important, avec le lancement de MyTF1 VR. JYC est un studio de production en réalité virtuelle et vidéo 360° et nous nous orientons vers des solutions plus technologiques, notamment la réalité augmentée.

On a vraiment cherché à voir ce qui se faisait dans l’e-sport et s’il y avait des startups intéressantes. Gamers Origins est une agence e-sport qui est spécialisée dans la diffusion de contenu live avec des webTV, de la production évènementielle et de la gestion de joueurs professionnels.

On est aussi très intéressés par les nouveaux contenus, les nouveaux formats, les nouveaux story telling. Sidemash est spécialisée dans le live streaming mobile. Nous agrégeons tous les live stream d’un évènement donné et nous permettons de faire un montage en temps réel puis une diffusion sur n’importe quel site web.

Wakatoon, ce sont des coloriages animés et c’est magique. L’enfant colorie sur papier, les parents prennent en photo avec l’application et ça se transforme instantanément en dessin animé.

Ces 7 startups incubées par le groupe TF1 seront également présentes au salon VivaTechnology au sein du MediaLab TF1.