Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2017

TF1 All access : découvrir la Seine Musicale

tf1

Rendez-vous aujourd’hui à la Seine Musicale, complexe dédié à la musique, à l’île Seguin à Boulogne-Billancourt. TF1 y est d’ailleurs actionnaire. La première pierre de la Seine Musicale a été posée en 2014 et l’endroit compte un écran de 820m² soit le plus grand d’Europe ! Une « rue intérieure » de 230m de long et qui accueillera boutiques et restaurants nous mène jusqu’aux salles de répétition (5 au total). Ces dernières peuvent se louer et sont également des salles d’enregistrement. Au cœur du nid se trouve le cœur du bâtiment conçu par le japonais Shigeru Ban. Ce dernier a élaboré un bâtiment à haute qualité environnementale. En effet, une partie de la paroi compte une voile couverte de panneaux photovoltaïques qui suit la course du soleil.

seine-musicale.png

L’auditorium, salle dédiée à des spectacles acoustiques et en 360°, compte quant à lui plus de 1000 places.

Une présentation signée Arnaud Bosom

11/04/2017

TF1 lance sa deuxième saison de son programme d’incubation startup.

tf1-incubation

Dans le cadre de son programme d’incubation, le groupe TF1 a choisi 7 jeunes sociétés autour des 6 thématiques suivantes : Nouveaux contenus, data, Ad Tech, Réalité virtuelle, eSport et Disruptive News. Mais quelles sont donc ces 7 startups bénéficiaires du programme ? Réponse en vidéo dont Arnaud Bosom vous propose la retranscription ci-dessous :

 

Guillaume Esmitol, responsable innovation TF1 : « On va les accompagner avec un partenaire qui est le Numa et d’année en année on va les coacher avec comme objectif de faire à minima des tests de bout en bout, des prototypes des poc et idéalement de mettre en place des partenariats qui ont vocation à être pérennes, qui dureront au-delà de l’incubation. Ce qui est intéressant, c’est que quand on fait un appel à projets comme celui-là, c’est de ressentir un peu les tendances du moment. On a eu 5 sessions de pitch sur les 5 grosses tendances qui sont ressorties des candidatures qu’on a reçues. On a fait beaucoup de sessions avec beaucoup de startups positionnées sur les influenceurs sur les réseaux sociaux (influenceurs web) et sur les plates-formes vidéos.

Florence Caghassi, Open Innovation Program Manager TF1 : «  On a fini par retenir 7 startups qui vont travailler 12 mois avec différents métiers de TF1. »

Présentation des 7 startups concernées :

Hivency est une plateforme de matching automatisée entre des marques et des micro-influenceurs web. Donc concrètement, des marques proposent des produits offerts gratuitement à nos micro-influenceurs sur notre plateforme et côté influenceurs ils ont accès à un catalogue de produits en échange d’un contenu sur les réseaux sociaux.  

La deuxième thématique qui est importante c’est l’ad tech. What the Shop est une solution de gestion de l’expérience shoppeur et elle permet d’identifier les publicités les plus efficaces pour générer des visites, comprendre le comportement des visiteurs sur les points de vente.

Swiper est une startup montée il y a deux ans et demie qui reste dans l’univers de la publicité mobile et vient sortir aujourd’hui un nouveau produit qui s’appelle éclipse, qui est sur la notification push sur smartphone et tablette.

On a mis l’accent aussi sur la réalité virtuelle qui est assez important, avec le lancement de MyTF1 VR. JYC est un studio de production en réalité virtuelle et vidéo 360° et nous nous orientons vers des solutions plus technologiques, notamment la réalité augmentée.

On a vraiment cherché à voir ce qui se faisait dans l’e-sport et s’il y avait des startups intéressantes. Gamers Origins est une agence e-sport qui est spécialisée dans la diffusion de contenu live avec des webTV, de la production évènementielle et de la gestion de joueurs professionnels.

On est aussi très intéressés par les nouveaux contenus, les nouveaux formats, les nouveaux story telling. Sidemash est spécialisée dans le live streaming mobile. Nous agrégeons tous les live stream d’un évènement donné et nous permettons de faire un montage en temps réel puis une diffusion sur n’importe quel site web.

Wakatoon, ce sont des coloriages animés et c’est magique. L’enfant colorie sur papier, les parents prennent en photo avec l’application et ça se transforme instantanément en dessin animé.

Ces 7 startups incubées par le groupe TF1 seront également présentes au salon VivaTechnology au sein du MediaLab TF1.

09/02/2017

TF1 , Newen et Tuvalu

Rappels sur Tuvalu group et Newen

Groupe néerlandais de production de médias nationaux et internationaux, Tuvalu Media Group propose des programmes télévisés, des séries, des films et des documentaires. Egalement présent sur les plateformes en ligne telles que Youtube, le groupe Tuvalu présente une expertise particulière en matière de création et de vente de produits originaux et est reconnu pour sa qualité et sa créativité.

Newen est quant à lui un groupe français de production indépendant qui propose plus de 1300 heures de programmes par an, collabore avec plus de 30 sociétés de production et dispose d’un catalogue de plus de 5000 heures de programme. Il a été racheté par le groupe TF1 en 2015.

Acquisition de TF1 sur Tuvalu et avantages mutuels

C’est à travers Newen que le groupe TF1 va acquérir une partie majoritaire du groupe Tuvalu. En effet, la stratégie de Newen est de devenir leader en Europe de la production et de la distribution de contenus audiovisuels, raison pour laquelle le groupe appartenant à TF1 a fait le choix d’acquérir une grande partie de Tuvalu Media Group. Newen pourra ainsi accéder au marché hollandais, dynamique et reconnu pour sa capacité innovante. Un développement qui s’inscrit parfaitement dans une stratégie d’internationalisation du groupe Newen de TF1.

Toutefois, les actionnaires historiques du groupe néerlandais continueront à diriger l’entreprise et continueront de disposer d’une participation bien que moindre.

Enfin, cette acquisition sera également bénéfique pour Tuvalu qui pourra là se doter de moyens supplémentaires pour continuer à croître de manière organique tout en bénéficiant du savoir-faire du groupe de TF1 pour la production de fiction, la distribution et la Recherche et Développement.

Source sur boursier.com

Arnaud Bosom